Marnes-la-Coquette

Découvrez les actions menées dans votre ville.
Marnes-la-Coquette s'engage pour le climat

transports

Améliorer la qualité de l’air, favoriser les modes de déplacements doux, aménager l’espace public en faveur des piétons et des vélos… Autant d’objectifs que se fixe Grand Paris Seine Ouest pour améliorer le quotidien de ses habitants.

Faciliter vos déplacements 

  • 700 mètres de pistes cyclables
  • 40 000 points de stationnement pour les deux roues et des abris vélo ;
  • 709 places de stationnement accessibles aux personnes à mobilité réduites,
  • 250 carrefours sonores et 507 arrêts de bus mis aux normes sur l’ensemble du territoire.
  • GPSO élabore une stratégie globale de déploiement des bornes de recharges des véhicules électriques pour réutiliser les bornes de recharge Autolib. 

Travailler avec les entreprises

Dans le cadre du réseau francilien Pro ’Mobilité, Grand Paris Seine Ouest propose depuis 2011 un service gratuit de conseil et d’accompagnement aux entreprises dans la mise en place de leur Plan de Mobilité qui vise notamment à faciliter les déplacements travail – domicile des salariés (autopartage, covoiturage, transports privés etc.)

Une aide de 200€ pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique

Grand, Paris Seine Ouest vous aide à acquérir un vélo à assistance électrique (VAE) : la subvention VAE est une prime fofaitaire de 200€ qui a permis à 10 habitants de Marnes-la-Coquette d’acquérir vélos à assistance électrique ont été subventionnés depuis 2012. Cette aide financière a été interrompue en 2018 en raison du Bonus Vélo attribué par l’État… aujourd’hui disparu ! C’est pourquoi le bureau des Maires de GPSO a décidé que cette subvention sera à nouveau disponible pour les habitants de GPSO dès le 1er janvier 2019.

Le réseau de transport local

Les habitants profitent également des 6 lignes de transport local sur l’intercommunalité qui vise des bus 100% électriques à l’exemple du TUVIM et de la Navette de Vanves. Avec l’ application numérique ZENBUS (15 000 connexions par mois), les habitants peuvent localiser à tout moment l’arrivée du bus à l’arrêt de leur choix.  

Apaiser la circulation

Afin que les usagers bénéficient d’un espace public adapté au déplacements de tous, 900 mètres de zones de circulations apaisées ont été aménagés sur la ville par GPSO et s’entendent sur 138 km sur l’intercommunalité (en augmentation de 35% depuis 2014). Exemples avec l’aménagement de la place de la Mairie en 2017.

 

PRéSERVER LA qualité du cadre de vie

Pionnier dans la préservation de l’environnement, GPSO n’utilise aucun produit phytosanitaire dans l’entretien des espaces verts, démarche engagée dès 2008, les plantations de végétaux sont soigneusement étudiée selon les terrains par les 109 jardiniers de GPSO.

Parce que les arbres en ville contribuent à diminuer les îlots de chaleur, les services assurent l’entretien et le suivi de 50 arbres sur la ville : les contrôles permettent de repérer les arbres qui nécessitent une intervention.

Pour poursuivre la végétalisation de l’espace public, riche de 86 000 plantes et fleurs, les jardiniers de GPSO développent les gazons fleuris et les prairies naturelles. Grâce au dispositif « Jardiner ma ville », il vous est possible de jardiner, d’entretenir et de valoriser les espaces publics délaissés, les pieds d’arbres et les jardinières ou de proposer la mise en place de potagers partagés ! 

Une gestion de l’eau qui se veut exemplaire avec la diminution de l’arrosage des gazons et l’arrêt durant l’été ainsi que la généralisation des installations de récupération les eaux de pluie. Plusieurs sites ont mis en place des installations 

La Maison de la Nature et de l’Arbre a été spécialement créé pour éduquer et sensibilise toutes les générations aux problématiques environnementales : rencontres pédagogiques sur la réduction des déchets, des potagers écologiques, des économies d’énergies etc. Fréquentée par près de 13 000 personnes en 2017, la MDNA a également accompagné 114 groupes d’enfants en milieu scolaire dans un projet pédagogique.

ENERGIE

Diminuer la consommation énergétique et encourager la rénovation des logements 

« GPSO-Énergie », notre Agence Locale de l’Énergie et du Climat sensibilise et accompagne les habitants et les copropriétés depuis 10 ans dans leurs projets de travaux de rénovation énergétique. Depuis 2011, elle a conseillé près de 4 500 particuliers et sensibilise les habitants à travers un programme d’animations variées : nuits de la thermographie, conférences relatives à la rénovation, visites de copropriétés rénovées…. Le 1er Forum de la rénovation énergétique se tiendra jeudi 15 novembre 2018 sur l’île de Monsieur à Sèvres.

Au cours des permanences du dispositif « Mieux chez Moi » qui se déroulent sur le territoire, les conseillers ont orienté 3 000 habitants dans un projet de travaux entre 2014-2018.

Grâce au dispositif CoachCopro 200 copropriétés sont accompagnées dans leur projet de rénovation, notre Agence met en relation les copropriétés autour de rencontres régulières favorisant les échanges entre conseils syndicaux. Sur l’ensemble du territoire, 206 copropriétés sont suivies par les conseillers, représentant plus de 12 700 logements.

Les habitants souhaitant investir dans une installation alimentée aux énergies renouvelables tel que les panneaux solaires ou les poêles à bois peuvent faire une demande de subvention. Depuis 2010, plus de 200 000€ de subventions « déclic’ énergie » ont été attribuées, 2 habitants de Marnes-la Coquette en ont bénéficié. 

GPSO œuvre également à la rénovation des bâtiments à travers sa politique du logement : 153 immeubles (2 300 logements) ont bénéficié d’un accompagnement technique, social et financier dans le cadre de l’Opération Habitat Qualité et 1485 logements ont bénéficié de travaux d’amélioration. 

Parallèlement, 195 000€ « d’aides vertes » ont été allouées à l’isolation des toitures de 22 copropriétés en difficulté, soit 277 logements depuis 2012.

Le défi Famille à énergies positives !

Faites des économies d’énergie à la maison ! 200 familles ont participé au défi « familles à énergie positive » depuis la 1e édition en 2016.  L’objectif est de réduire de façon concrète, ludique et efficace les consommations d’énergie et d’eau de chaque foyer participant d’au moins 8% en adoptant des éco gestes. La première saison a été remportée par une équipe boulonnaise et la seconde par une équipe regroupant les villes de Boulogne-Billancourt, Meudon et Ville d’Avray. La troisième saison du défi sera lancée le 1er décembre 2018 à Boulogne-Billancourt. Pour y  participer : cliquez ici !

CONSOMMER MIEUX, JETER MOINS

Lancement d’une expérimentation :  la collecte des déchets alimentaires auprès des habitants de Marnes-la-Coquette 

Depuis le début du mois de novembre, sous l’égide de GPSO et du Syctom, le tri sélectif des déchets alimentaires et la production de biogaz est expérimentée au sein de 10 groupes scolaires. A Marnes-la-Coquette et Ville-d’Avray cette collecte ciblera les maisons individuelles, les petits et grands immeubles, les administrations et les commerces, tous producteurs de déchets alimentaires.

Grâce à la MDNA, 4 composteurs de quartier ont été installés sur le territoire, 21 résidences ont été équipées d’un composteur collectif et à Marnes-la-Coquette : 9 lombricomposteurs, 64 composteurs individuels et 4 composteurs collectifs ont été gratuitement distribués depuis 2013.

En partenariat avec Écosystèmes et le Syctom, GPSO propose également aux habitants des points de collecte mensuel pour déposer des appareils électriques hors d’usage ou en état de marche.  Offrez une seconde vie à vos appareils électriques et électroménagers : depuis 2015, plus de 50 tonnes d’appareils électriques et 284 téléphone portables ont été apportés par 3 800 personnes.

L’application citoyenne SONet, lancée en septembre 2016, permet de signaler toute anomalie sur l’espace public : matériel public dégradé, dépôts sauvages, nids de poule etc. Grâce à cette solution numérique, 100% GPSO, 6 939 signalements, dont 352 pour Marnes-la-Coquette, ont ainsi été transmis directement aux services techniques en vue d’une intervention dans les 48H.

Depuis 2012, 165 000 sapins ont été déposés durant les fêtes de fin d’année dans les espaces temporairement installés sur les trottoirs ou dans l’une des deux déchèteries du territoire : près de 600 tonnes de sapins ont ainsi été récoltés et compostés ! En 2017, 33 000 sapins ont été recyclés.

Fermer le menu