Boulogne-Billancourt

Découvrez les actions menées dans votre ville.
Boulogne-Billancourt s'engage pour le climat

TRANSPORTS

Améliorer la qualité de l’air, favoriser les modes de déplacements doux, aménager l’espace public en faveur des piétons et des vélos… Autant d’objectifs que se fixe Grand Paris Seine Ouest pour améliorer le quotidien de ses habitants. L’ouverture de la passerelle sud de l’Ile Seguin en 2017 en est l’exemple : elle permet de rejoindre Sèvres, Meudon et la station « Brimborion » (T2) en moins de cinq minutes à pied.

Faciliter vos déplacements 

  • 5,8 km de pistes cyclables (20% de plus qu’en 2014) et un nouveau plan vélo pour 2019 ;
  • 29 stations Vélib’ en 2019 (15 sont actuellement ouvertes) ;
  • 40 000 points de stationnement pour les deux roues 
  • 278 places de stationnement accessibles aux personnes à mobilité réduites, 79 carrefours sonores et 153 arrêts de bus mis aux normes (dont 25 supplémentaires créés en 2017) ;
  • Les vélos et scooter en free-floating et en libre-service : près de 80 scooters stationnés en moyenne sur la ville ;
  • GPSO élabore une stratégie globale de déploiement des bornes de recharges des véhicules électriques pour réutiliser les bornes de recharge Autolib’ des 14 stations installées à Boulogne-Billancourt.

Une aide de 200 € pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique 

Grand Paris Seine Ouest vous aide à acquérir un vélo à assistance électrique (VAE) : la subvention VAE est une prime forfaitaire de 200 € qui a permis à 379 boulonnais d’acquérir un vélo à assistance électrique depuis 2012. Cette aide financière a été interrompue en 2018 en raison du Bonus Vélo attribué par l’État… aujourd’hui disparu ! C’est pourquoi le bureau des Maires de GPSO a décidé que cette subvention sera à nouveau disponible pour les habitants de GPSO dès le 1er janvier 2019.

Travailler avec les entreprises

Dans le cadre du réseau francilien Pro ’Mobilité, Grand Paris Seine Ouest propose depuis 2011 un service gratuit de conseil et d’accompagnement aux entreprises dans la mise en place de leur Plan de Mobilité qui vise notamment à faciliter les déplacements travail – domicile des salariés (autopartage, covoiturage, transports privés…)

Apaiser la circulation

Afin que les usagers bénéficient d’un espace public adapté aux déplacements de tous, GPSO a aménagé 138 km de zones de circulations apaisées sur l’intercommunalité soit une augmentation de 35% depuis 2014.  Exemples avec l’avenue Jean-Baptiste Clément, rénovée en 2017, et la création de « zones de rencontre » limitées à 20 km/h.

Le réseau de transport

À la demande de GPSO, Ile-de-France Mobilités a étudié l’amélioration de la desserte de Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux :

  • Création d’une nouvelle ligne 260 entre Suzanne Lenglen, Issy-les-Moulineaux (RER C et tramway T2) et le Trapèze par l’avenue Pierre Lefaucheux, desservant la ligne 9 du métro puis la ligne 10 au Pont de Saint-Cloud ;
  • Prolongement de la ligne 389 depuis la rue Yves Kermen vers l’Hôtel de Ville de Boulogne- Billancourt afin de créer une nouvelle liaison entre le Trapèze et le Centre-Ville ;
  • Amélioration de la régularité de la ligne 160.

Les boulonnais profitent également gratuitement du SUBB, le Service Urbain de Boulogne-Billancourt (780 000 voyages en 2017). Avec l’application numérique, ZenBus (près de 15 000 connexions mensuelles), les usagers peuvent localiser à tout moment leur bus.

Retrouvez le plan des transports sur Grand Paris Seine Ouest ici. 

PRESERVER LA BIODIVERSITE

Les services de GPSO veillent sur 9 500 arbres sur la ville pour assurer la sécurité de tous et veiller à la diversification des essences plantées.

A Boulogne-Billancourt, depuis 2008, les services n’utilisent plus de produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts,  sur l’ensemble des espaces publics (voirie, trottoirs…), et l’implantation des végétaux est adaptée au milieu choisi. Pour poursuivre la végétalisation de l’espace public, nos jardiniers développent les gazons fleuris et les prairies naturelles.

Grâce au dispositif « Jardiner ma ville », il est possible pour les habitants de jardiner, d’entretenir et de valoriser les espaces publics délaissés, les pieds d’arbres et les jardinières, mais aussi de proposer la mise en place de potagers partagés ! Quatre sites à Boulogne-Billancourt : rue Emile Pouget, allée des Dominicaines, allée des Blanchisseuses et square du Parchamp.

Une gestion de l’eau exemplaire avec la diminution de l’arrosage des gazons et l’arrêt durant l’été ainsi que la généralisation des installations de récupération des eaux de pluie. Plusieurs sites concernés : le quartier du Trapèze et le Parc des Glacières avec la création de bassins de gestion des eaux pluviales, la noue de la Place Jules Guesde et les pavés en gazons de la Sente du Fief ainsi que de tous les projets de création de parcs et jardins : Jardin Point du Jour, Gallieni et Bellevue.

La Maison de la Nature et de l’Arbre créée par GPSO en 2008, sensibilise toutes les générations aux problématiques environnementales.  En 2017, 114 groupes d’enfants en milieu scolaire ou périscolaire ont participé à un projet pédagogique dont 22 groupes d’enfants boulonnais.

ENERGIE

Encourager la rénovation thermique pour diminuer la consommation énergétique  

« GPSO-Énergie », notre Agence locale de l’énergie et du climat, accompagne depuis 10 ans les villes dans la définition et la mise en œuvre de leur stratégie de rénovation énergétique. Depuis 2011, elle a également conseillé près de 4 500 particuliers dans leurs projets de travaux et sensibilise les habitants.

Grâce au dispositif CoachCopro 66 copropriétés boulonnaises (44 inscrites) sont accompagnées dans leur projet de rénovation. Notre Agence met ainsi en relation les copropriétés par des rencontres régulières pour favoriser les échanges entre conseils syndicaux.

Les habitants souhaitant investir dans une installation alimentée aux énergies renouvelables comme les panneaux solaires peuvent faire une demande de subvention. Depuis 2010, plus de 200 000 € de subventions « déclic’ énergie » ont été attribuées.

Au cours des permanences du dispositif « Mieux chez Moi » qui se déroulent sur le territoire, les conseillers ont orienté 1 674 boulonnais et ont permis à 120 d’entre-deux de réaliser un projet de travaux depuis 2014. 

 

GPSO œuvre également à la rénovation énergétique à travers sa politique de l’habitat 

A  Boulogne-Billancourt, 60 immeubles (1 112 logements) ont bénéficié d’un accompagnement technique, social et financier dans le cadre de l’Opération Habitat Qualité et 681 logements ont bénéficié de travaux d’amélioration. Parallèlement, 195 000 € ont été alloués à l’isolation des toitures de 22 copropriétés en difficulté, soit 277 logements, dont 140 à Boulogne-Billancourt.

Le défi Famille à énergies positives

Faites des économies d’énergie à la maison ! 200 familles, dont 48 familles boulonnaises, ont participé au défi « familles à énergie positive » depuis la 1ère édition en 2016.  L’objectif est de réduire de façon concrète, ludique et efficace les consommations d’énergie et d’eau de chaque foyer participant d’au moins 8 % en adoptant des éco gestes. La première saison a été remportée par une équipe boulonnaise et la seconde par une équipe regroupant les villes de Boulogne-Billancourt, Meudon et Ville d’Avray. La troisième saison du défi sera lancée le 1er décembre 2018 à Boulogne-Billancourt. Pour en savoir plus, cliquez ici.

CONSOMMER MIEUX, JETER MOINS

Depuis le début du mois de novembre, sous l’égide de GPSO et du Syctom, le tri sélectif des déchets alimentaires et la production de biogaz seront expérimentés à Boulogne-Billancourt au sein des groupes scolaires Jean-Baptiste Clément (maternelle et élémentaire Sèvres et maternelle Gallieni), Billancourt, Saint Denis (maternelle Abondances et élémentaire Saint Denis) et de l’école élémentaire des Glacières.

Durant les fêtes de fin d’année, les riverains peuvent déposer leur sapin de Noël dans l’une des deux déchèteries du territoire ou dans les espaces prévus à cet effet : 165 000 sapins, soit près de 600 tonnes, ont ainsi été collectés et compostés depuis 2012. Lors du Noël 2017, 33 000 sapins ont ainsi été recyclés dont 15 800 pour Boulogne-Billancourt.

Campagne de communication SO net - 2018

L’application citoyenne SONet, lancée en septembre 2016, permet de signaler toute anomalie sur l’espace public : matériel public dégradé, dépôts sauvages, nids de poule etc. Grâce à cette solution numérique, 100% GPSO, 6 939 signalements, dont 3 313 pour la vile de Boulogne-Billancourt, ont ainsi été transmis directement aux services techniques en vue d’une intervention dans les 48H.

En partenariat avec Écosystèmes et le Syctom, GPSO propose également aux habitants des points de collecte mensuel pour déposer des appareils électriques hors d’usage ou en état de marche.  Offrez une seconde vie à vos appareils : depuis 2015, plus de 50 tonnes d’appareils électriques et 284 téléphones portables ont été apportés par 3 800 personnes. Pour la seule année 2018, à Boulogne-Billancourt (chiffres arrêtés au 15 septembre 2018) : 13,6 tonnes d’appareils ont été apporté par 1 088 personnes sur le marché Billancourt et en face de la Piscine rue du vieux Pont de Sèvres. La dernière collecte de l’année a lieu samedi 15 décembre 2018.

Fermer le menu